Carence en zinc : quels symptômes et comment réagir ?

Dernière mise à jour: décembre 2018 | 1115 visites
123-vr-moe-comp-werk-slapen-psych-170_10.jpg

conseil Le zinc est un nutriment important pour la bonne santé de notre organisme. Pourtant, on lui accorde relativement peu d'attention. Or, l'insuffisance des apports en zinc n'est pas rare. A quels symptômes faut-il être attentif et comment corriger la situation, en particulier via l'alimentation ?

Une alimentation variée, riche en fruits et en légumes, avec des apports suffisants en viande, en poisson et en oeufs, devrait fournir les quantités de zinc dont le corps a besoin. Néanmoins, l'insuffisance ou la carence peut se produire, et elle sera diagnostiquée par une analyse de sang.

Le zinc joue un rôle important dans le bon fonctionnement du système immunitaire et dans la régulation de l’humeur. Il intervient notamment aussi dans le processus de coagulation sanguine, dans le fonctionnement de la thyroïde, ainsi que dans le métabolisme de l’insuline.

Les symptômes de la carence

• fatigue
• sensibilité aux infections respiratoires et ORL (nez, gorge, oreilles)
• perte d’appétit
• dépression ou humeur changeante
• problèmes de peau (acné)
• ongles fragilisés ou avec des petites taches blanches
• perte de cheveux

Les aliments riches en zinc

On trouve du zinc dans les huîtres, le cacao en poudre, le foie de veau et de boeuf, les germes de blé, les oeufs, les shiitakés, la viande de boeuf, les céréales complètes, les lentilles ou encore les noix de cajou, le crabe, la langouste et le homard.

Un supplément en zinc sous forme de comprimés à prendre quotidiennement (en cure d'une durée limitée) peut être nécessaire en cas de carence avérée. Certains compléments multivitaminés incluent la dose quotidienne recommandée de zinc. Parlez-en avec votre médecin.

Source: Barbara Simon
publié le : 04/12/2018 , mis à jour le 03/12/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci