Bougies parfumées : 5 conseils pour limiter la toxicité

Dernière mise à jour: janvier 2019 | 1204 visites
123m-kaars-21-11.jpg

conseil Les bougies parfumées peuvent dégager des substances nocives (particules fines), avec un effet néfaste sur l'organisme lorsqu'elles sont inhalées. Faut-il pour autant s'en passer ? Pas forcément, à condition de les choisir avec soin et de les utiliser avec précaution.

• Il est recommandé d'utiliser des bougies certifiées bio ou fabriquées avec de la cire végétale (soja, jojoba, carnauba ou coprah). Evitez celles à l'huile de palme (déforestation) et à la paraffine (dérivée du pétrole).

• Disposez toujours la bougie sur une surface stable et qui soit évidemment résistante à la chaleur.

• Ne laissez pas une bougie parfumée brûler plus de 2 h de suite.

Aérez la pièce après l'utilisation d'une bougie.

• Ne laissez pas une bougie parfumée brûler sur la table pendant un repas, en raison de la proximité des émanations, alors que cela gâcherait les senteurs et les saveurs des plats.

Source: Barbara Simon
publié le : 17/01/2019 , mis à jour le 16/01/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci