Ménopause précoce : causes, symptômes et conséquences

Dernière mise à jour: janvier 2019 | 761 visites
123-psy-depress-moe-verdriet-11-30.jpg

conseil L'âge moyen auquel la femme cesse d'avoir ses règles est d'environ 50 ans. C'est le début de la ménopause. Chez environ 1% des femmes, la ménopause survient avant l’âge de 40 ans, et chez environ 1 femme sur 1000 avant 30 ans. On parle alors de ménopause précoce. Causes, symptômes et conséquences.

Vous avez une ménopause précoce si :

• avant 40 ans, vos règles s’arrêtent au moins 4 mois alors que vous êtes habituellement régulièrement réglée

• la concentration en œstrogènes est faible et la concentration en hormone FSH (hormone folliculo-stimulante) est trop élevée

Les causes

Le nombre d'ovocytes dans les ovaires diminue au fil de l'existence. À la naissance, les ovaires contiennent en moyenne 1 à 2 millions d'ovocytes et à la ménopause, il en reste environ un millier. Si le nombre est insuffisant, il ne se produit plus de cycle menstruel.

Une ménopause précoce se produit parce que les ovaires ne fonctionnent plus convenablement. Ce phénomène peut avoir différentes causes. Dans la grande majorité des cas, la cause exacte ne peut pas être déterminée et on parle de ménopause précoce idiopathique (idiopathique signifie de cause inconnue).

• Ménopause suite à un traitement médical ou chirurgical : chimiothérapie ou radiothérapie contre le cancer, ablation d’un ou des deux ovaires, ou de l’utérus.

Maladie : infection (oreillons, par exemple), inflammation importante de l'abdomen, endométriose.

• Certaines anomalies (congénitales) du métabolisme telles que la galactosémie (anomalies du métabolisme du galactose) peuvent parfois en être la cause.

• Anomalie chromosomique, par exemple dans le syndrome de Turner et le syndrome de l'X fragile.

• Antécédents familiaux : si d'autres femmes dans la famille ont connu une ménopause précoce, la probabilité est plus élevée (facteur génétique).

• Maladie auto-immune : certaines femmes ont une concentration accrue d'auto-anticorps ciblant le tissu ovarien. Cela peut également causer un trouble du fonctionnement de la glande surrénale ou de la glande thyroïde.

Les symptômes

Une ménopause précoce s'accompagne des symptômes habituels de la ménopause classique.

• bouffées de chaleur et sueurs nocturnes
• sautes d'humeur
• sécheresse vaginale
• douleur pendant les rapports sexuels, baisse de la libido
• risque accru de perte d'urine ou d'infection des voies urinaires

Les conséquences

L'infertilité. L'arrêt de l'ovulation empêche en principe la grossesse, même s'il existe une faible possibilité de grossesse spontanée. La procréation médicalement assistée (PMA), avec don d'ovocytes, est une option.

• Risque accru de maladie cardiovasculaire.

• Risque accru de perte osseuse et d'ostéoporose.

• Effets psychologiques : choc émotionnel (en particulier lié à l'infertilité), perte d'estime de soi, peur de vieillir plus rapidement...


publié le : 13/01/2019 , mis à jour le 12/01/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci