Trop gros ou trop maigre ? Calculez votre IMC !

Dernière mise à jour: août 2015 | 151732 visites
Dans cet article
Trop gros ou trop maigre ? Calculez votre IMC !

dossier Une surcharge pondérale (tout comme un poids trop bas) présente un certain nombre de risques pour la santé: troubles cardiovasculaires, artérielle, diabète, cancers...

Le poids seul n'est pas suffisamment significatif, puisqu’il convient de tenir compte de la taille, de l’ossature, de la masse musculaire, des régions où sont stockées les graisses (attention au ventre !)...

Le BMI (body mass index) ou IMC (indice de masse corporelle) est également appelé Indice de Quetelet en hommage au Pr Quetelet, un Gantois qui a posé les jalons de cette statistique.

Il s'agit d'une méthode simple pour savoir si l'on pèse trop ou pas assez en fonction de sa taille. L'IMC, malgré les critiques dont il fait l’objet, reste un instrument utile pour une estimation initiale. L'IMC est utilisé comme une mesure différentielle, en sachant qu'il est moins indiqué chez les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes qui ont une importante masse musculaire.

IMC = le poids corporel (en kg) divisé par la taille (en m) au carré.

Un exemple de calcul pour une femme de 76 kg qui mesure 1,63 m :

IMC = 76 kg
____________ = 28,6
1,63 x 1,63

Calculez en ligne votre IMC (BMI) : (ne mettez pas de virgule)

Votre taille    cm
Votre poids  kg


Votre IMC :

Les valeurs IMC

Moins de 18,5 : maigre
Entre 18,5 et 24,9 : poids normal
Entre 25 et 29,9 : surcharge pondérale. Vous ne courez pas trop de risques, mais il faut faire attention à ne pas grossir.
Entre 30 et 39,9 : obésité. Risques accrus de développer un diabète et des troubles cardiovasculaires. Vous devriez maigrir de 5 à 10 kg.
Au-delà de 40 : obésité sévère (dite morbide). Une perte de poids importante, sous surveillance médicale, est indispensable, étant donné les risques évidents pour la santé.

L'IMC chez l'enfant

L’IMC n’est pas applicable tel quel aux enfants et aux adolescents de moins de 20 ans. En effet, au cours de la croissance, la quantité des tissus adipeux varie sensiblement. De plus, chez l'enfant, l'IMC est étroitement lié au sexe : les filles ont en moyenne un IMC un peu plus élevé que les garçons. En ce qui concerne l’interprétation de l'IMC dans ces tranches d'âge, on utilise des courbes de croissance spécifiques.


publié le : 12/01/2011 , mis à jour le 09/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci