Comblement de rides (Fillers)

Dernière mise à jour: mai 2018 | 6850 visites
Dans cet article
Comblement de rides (Fillers)

dossier

Différentes méthodes existent pour le remplissage des rides. ou les faire disparaître pour une durée variant de quelques mois à un résultat permanent.

Applications possibles :

• Traitement des rides du front, des pattes d’oie, des rides d’expression, des rides autour de la bouche...
• Pli neusogénien profond, coins de la bouche tombants
• Lèvres plus pleines
• Correction de cicatrices ou d’inégalités consécutives à de l’acné
• Augmentation des pommettes, du menton, du front
Autres corrections du visage.

Substances naturelles

ogen-spuit-170_400_04.jpg

L’apparition de rides est souvent due à un manque de substance dans le derme. Outre les fibres de collagène, celui-ci renferme une substance dans laquelle se trouve de l’acide hyaluronique.

 L’injection de cette substance naturelle,l’acide hyaluronique, au niveau des rides, permet pour ainsi dire de les combler. Étant donné que la substance est produite par le corps lui-même, ces produits n’occasionnent que peu ou pas de réaction. L’inconvénient en est que le corps les absorbe et qu’il est donc possible de devoir répéter l’injection. La rapidité avec laquelle ce processus s’opère dépend d’une personne à l’autre. On compte en moyenne six à douze mois d’efficacité.

Parmi les solutions naturelles, une autre possibilité consiste à injecter des graisses corporelles. La graisse est d’abord aspirée à un autre endroit du corps, en général au niveau de l’abdomen, puis réinjectée comme substance de remplissage dans la ride. Ce procédé s’appelle la lipostructure. Le gros avantage de cette technique est qu’on peut tout à fait exclure les réactions allergiques. Cette intervention se déroule en général en 2 étapes étant donné que 60% de la graisse est absorbée par le corps. La période entre les deux interventions est en général de 3 semaines.

Tout savoir sur le comblement de rides à base d’acide hyaluronique ?

Source: Communication envoyée
publié le : 01/03/2011 , mis à jour le 10/05/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci