ad

Des fruits et des légumes, oui, mais surtout à chair blanche !

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 5728 visites
fruit-appel-schil-170_400_09.jpg

news Selon la couleur de leur chair, les fruits et les légumes n’ont pas le même potentiel – loin s’en faut – pour prévenir le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Des études antérieures avaient déjà posé le constat qu’une consommation élevée de fruits et légumes diminuait le risque d’être victime d’un AVC. Des chercheurs néerlandais (qui publient un article sur le sujet dans la revue « Stroke ») ont été plus loin, en s’intéressant à cet effet protecteur selon la couleur de la chair. Des données portant sur quelque vingt mille adultes (âge moyen de 41 ans) ont été recueillies, avec croisement entre l’incidence des AVC sur une période de dix ans, et les habitudes alimentaires. Les fruits et les légumes ont été classés en quatre catégories : verts (chou, laitue…), oranges/jaunes (agrumes…), rouges/violets (légumes rouges…) et blancs (en particulier les pommes et les poires).

Il n’a été établi aucune association entre les trois premiers groupes et les AVC. Par contre, les grands amateurs de fruits et légumes à la chair blanche s’exposent à un risque d’accident vasculaire cérébral réduit de… 52% par rapport aux non-consommateurs de ces aliments. Un apport quotidien de 25 grammes – très faible, donc - de fruits ou de légumes blancs fait déjà baisser le risque d’AVC de 9%. Une pomme ou une poire par jour, c’est tout bon !


publié le : 15/12/2011 , mis à jour le 16/07/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci