Mortalité grippale : l’effet protecteur des statines

Dernière mise à jour: mai 2012 | 3657 visites
dr-pil-voorschr-2-170_400-09.jpg

news Dans quelle mesure l’administration de statines protège-t-elle contre le risque de mortalité liée à la grippe ?

« Nos résultats doivent être confirmés par des essais cliniques randomisés (Ndlr : structurés selon des protocoles très stricts) avant de recommander les statines comme un traitement standard pour les cas graves de grippe », souligne le Pr William Schaffner, attaché à l’université Vanderbilt (Nashville). Cette précision étant actée, les résultats de cette étude (publiés dans le « Journal of Infectious Diseases ») dégagent quand même des perspectives intéressantes.

Le travail du Pr Schaffner a porté sur quelque trois mille patients, hospitalisés en raison d’une grippe confirmée par des tests de laboratoire. Parmi ces malades, un tiers étaient traités par statines, un médicament contre le cholestérol. Après « neutralisation » d’une série de facteurs (âge, maladies sous-jacentes, antécédents de vaccination antigrippale, administration d’antiviraux spécifiques…), il s’est avéré que « l’administration de statines avant ou durant l’hospitalisation est associée à une réduction de la mortalité chez les patients souffrant de grippe ». Et cette « protection » l’est dans des proportions notables.

Le Pr Schaffner indique que « les statines peuvent avoir un effet anti-inflammatoire et immunomodulateur » bénéfique face à l’activité du virus grippal.


publié le : 08/02/2012 , mis à jour le 16/05/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci