Cuisine de rue : à quoi faut-il faire attention ?

Dernière mise à jour: juillet 2016 | 3737 visites
123-eten-kraam-straat-170_07.jpg

news Flâner sur les marchés et se régaler d'un hot-dog ou d'un dessert rafraîchissant peut exposer à des risques réels d'intoxication alimentaire. Conseils.

Odeur et goût : au moindre doute, le bon sens impose de passer son chemin ou de jeter l'aliment. Mais la présentation n'est pas une garantie : une préparation peut paraître appétissante, et pourtant regorger de bactéries pathogènes.

Les règles élémentaires

1°- S'assurer que les conditions d'hygiène sont respectées : l'échoppe et le gérant sont-ils impeccables ?

2°- La nourriture est-elle préparée sur place ? Pouvoir assister aux différentes séquences de manipulations est bon signe. On pense notamment à la cuisson au barbecue. La manière dont elle se déroule est significative de la façon dont le cuisinier travaille.

3°- La personne chargée de la préparation prête-t-elle attention aux risques de contamination croisée ? D'un côté les hamburgers crus et de l'autre les hamburgers déjà cuits avant de les glisser dans le petit pain ? Deux pinces différentes ? Les mains sont-elles lavées après avoir touché la viande crue ? Autant de gestes auxquels il convient de faire attention.

4°- Ce qui doit être servi frais doit être conservé au frais, et ceci est particulièrement vrai pour les smoothies, la charcuterie et les salades, des aliments fragiles. Idem pour la viande avant cuisson.

5°- Ce qui doit être servi chaud doit être cuit à une température suffisamment élevée. Pas de plats mi-cuits ou servis tièdes : les bactéries se propagent plus facilement dans ces conditions.

6°- Pas de viande carbonisée ou au contraire insuffisamment cuite.

7°- Les préparations à base de crème pâtissière doivent être bien fraîches et ne pas avoir été conservées dans un endroit trop chaud.

8°- La nourriture est protégée contre les insectes (singulièrement les mouches) avec un film alimentaire.


publié le : 24/08/2012 , mis à jour le 12/07/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci