Votre chien va cohabiter avec un bébé

Dernière mise à jour: septembre 2012 | 3045 visites
123-dieren-hondje-baby-170-08.jpg

news Un bébé est attendu à la maison, où se trouve déjà un chien. Comment faire pour que tout se passe au mieux ?

Le cas général. Aucun problème. Le nouveau venu va créer une certaine confusion – une inquiétude mêlée de curiosité et d’excitation - durant les premiers jours, mais tout rentrera progressivement dans l’ordre. Un chien éduqué comme… un chien, c’est-à-dire qui a parfaitement intégré sa position hiérarchique dans la « meute familiale », comprendra vite que son maître reste son maître.

Si l’animal manifeste des signes de rébellion, s’il essaie de profiter de la situation pour « jouer des coudes » (ou plutôt des pattes…), il est important de lui rappeler fermement qui commande. L’enfant étant incapable de se défendre par lui-même, c’est au maître d’intervenir. Le respect entre l’animal et le jeune humain sera mutuel : ne pas laisser ce dernier faire n’importe quoi (le chien est bienveillant, mais sa patience a aussi ses limites). Et lorsque l’enfant commencera à faire ses premiers pas, apprenez au chien à se retirer de son chemin, cela préviendra les risques de chute.

Le cas particulier. Le chien n’accepte pas le nouveau venu. Il grogne, il montre les dents, il défie, il fait preuve d’agressivité. Il n’y a pas trente-six solutions : si le maître ne parvient pas à imposer les règles hiérarchiques, il est nécessaire de s’adresser à un vétérinaire.

L’arrivée de l’enfant met peut-être en évidence un déficit dans l’éducation du chien ; une défaillance qui ne s’exprimait pas aussi clairement auparavant. Le chien n’en veut pas – au sens « humain » du terme – à l’enfant, mais dans son esprit, c’est l’occasion de « monter » dans le clan, en faisant fléchir les autres ; ou de défendre sa position, qu’il estime compromise.


publié le : 20/09/2012 , mis à jour le 19/09/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci