Grossesse : le yoga contre la dépression

Dernière mise à jour: décembre 2012 | 2796 visites
123-zw-vr-buik-yoga-fitn-sport-170_11.jpg

news La pratique du yoga pendant la grossesse agit favorablement sur le stress, l’anxiété et la dépression.

Les bienfaits pour la santé mentale de ces exercices de yoga prénatal, qui intègrent des techniques propres à la méditation de pleine conscience (introspection, avec attachement au moment présent), ont été évalués par une équipe de l’université du Michigan. Le sujet est d’importance, sachant la proportion considérable de mères qui souffrent de dépression pendant la grossesse, et après l’accouchement (dépression post-partum), avec des conséquences délétères pour elles comme pour leur enfant.

Les antidépresseurs peuvent être utiles (la balance risques-bénéfices doit être finement évaluée), sachant que beaucoup de femmes enceintes ne veulent pas en entendre parler, craignant des répercussions néfastes pour le fœtus. Elles sont donc à la recherche de soutien non pharmacologique ; et le « yoga de pleine conscience » pourrait répondre à leurs attentes.

C’est en tout cas ce qu’il ressort de cette étude, conduite auprès d’un panel de femmes enceintes montrant des signes de dépression (identifiés entre le troisième et le sixième mois de grossesse), qui ont participé à des séances de yoga à raison d’une heure et demie par semaine, pendant dix semaines. Résultat : à l’issue du programme, la grande majorité ont exprimé une amélioration notable de leur état, et envisageaient la maternité de manière particulièrement positive.

Un article sur le sujet a été publié dans la revue « Complementary Therapies in Clinical Practice ».


publié le : 14/12/2012 , mis à jour le 13/12/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci