Mal des transports : et si la solution venait de l’espace ?

Dernière mise à jour: décembre 2012 | 3572 visites
123-astronaut-ruimte-170-12.jpg

news La Nasa a développé un spray nasal destiné à combattre le mal des transports (cinétose) qui affecte ses astronautes. L’ambition est de le rendre accessible à tous.

L’agence spatiale américaine annonce avoir conclu un accord de collaboration avec une société pharmaceutique californienne, chargée de constituer un dossier d’autorisation de mise sur le marché de ce nouveau médicament. Principe actif : la scopolamine, un alcaloïde puissant (d’origine végétale) qui agit sur le système nerveux central. A fortes doses, d’ailleurs, elle risque d’induire de sérieuses séquelles psychiatriques, voire une intoxication mortelle. Manipulée avec prudence, la scopolamine, explique la Nasa, a montré une intéressante efficacité contre la cinétose.

Une vingtaine de volontaires ont ainsi été soumis à des tests particulièrement énergiques (« une boule infernale qui tourne dans tous les sens », décrit Futura Sciences). Il s’avère que par rapport au placebo (substance chimiquement inactive), la scopolamine augmente de quelque 20% le délai d'apparition des nausées. Et la rapidité d’action de la molécule est surtout manifeste lorsqu’elle est inhalée (il faut beaucoup plus de temps pour les comprimés ou les patchs). Les effets secondaires – somnolence, vision trouble… - sont modestes.

Il reste à présent de passer une série de tests cliniques, avant de soumettre un dossier complet aux autorités sanitaires.


publié le : 17/12/2012 , mis à jour le 16/12/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci