Pourquoi l’envie de se gratter est-elle contagieuse ?

Dernière mise à jour: décembre 2012 | 4507 visites
123-p-vr-krassen-haar-170-12.jpg

news Tout comme le fou rire ou le bâillement, l’envie de se gratter en voyant quelqu’un d’autre le faire conduit à un auto-grattement réflexe.

Pourquoi ? Quelles sont les particularités neurologiques de ce processus ? C’est ce qu’ont tenté de comprendre ces spécialistes britanniques, attachés aux universités de Brighton et de Hull. Comme l’explique Le Quotidien du Médecin, ils ont soumis un groupe de volontaires à une expérience consistant à regarder des vidéos de personnes occupées à se gratter, avec observation de l’activité cérébrale des participants par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf).

Résultat : l’envie irrésistible de se gratter à son tour est significativement corrélée à l’activation d’une zone du cortex frontal, appelée aire 44 de Brodmann (BA44 gauche). Voilà : c’est le cerveau qui commande, et il ne reste plus qu’à lui obéir...


publié le : 08/01/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci