Les souvenirs heureux nous donnent chaud

Dernière mise à jour: février 2013 | 3014 visites
123-p-vr-droom-geheug-170-2.jpg

news La nostalgie agit comme une sorte de chauffage central émotionnel.

C’est un constat dont les mécanismes ne sont pas expliqués, en tout cas pas pour le moment. Une équipe internationale (Pays-Bas, Royaume-Uni et Chine) a procédé à une série d’expériences auprès de plusieurs groupes de jeunes adultes.

Deux observations majeures sont à retenir.

La première, c’est que lorsque les températures baissent, la sensation de froid a tendance à nous rendre plus nostalgiques.
La seconde, c’est qu’un souvenir touchant (le regret d’un moment passé auquel on associe des sensations agréables) provoque une – légère - augmentation de la température corporelle. C’est le cas également lors de l’écoute de chansons qui nous rappellent le bon vieux temps.

Mieux : un test consistant à plonger les mains dans une eau très froide (4°C) a montré que les volontaires « nostalgiques » résistaient plus longtemps ! Comme l’indique Santé Log, « en gros, l’étude confirme que confort psychologique et confort physiologique sont intimement liés ». Et elle explique à quel point un souvenir d’antan peut réchauffer le cœur.

[Source : Emotion, une revue éditée par l’association américaine de psychologie]


publié le : 15/02/2013 , mis à jour le 15/02/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci