Allergie au pollen : une promenade en bord de mer ?

Dernière mise à jour: mai 2019 | 7933 visites
123-aanhangfiest-vr-kind-zee-170_08.jpg

news Les personnes allergiques au pollen devraient-elles se rendre régulièrement en bord de mer afin de limiter les expositions à ces allergènes ?

La présence de pollen dans l'air est fonction de la floraison des plantes qui en produisent. Suivant les régions mais aussi les conditions climatiques, la pollinisation est plus ou moins précoce.

Les pollens sont libérés par les plantes pour permettre la fécondation. La pollinisation correspond au transport du grain de pollen vers le stigmate de la fleur femelle. On distinguera :

les pollens anémophiles sont véhiculés par le vent. Ils peuvent parcourir des dizaines de kilomètres.

les pollens entémophiles sont transportés par les insectes. Ils jouent un rôle secondaire dans le déclenchement des allergies.

Les principaux groupes de pollen

• graminées fourragères : avoine folle, ivraie, chiendent
• graminées céréalières : avoine, blé, seigle, maïs, orge
• bétulacées : bouleau, aulne, charme, noisetier
• fagacées : châtaignier, chêne, hêtre
• cupressacées : cyprès, genévrier
• oléacées : frêne, olivier
• salicacées : saule, peuplier

Les conseils

• Garder à l'esprit que les concentrations de pollen sont potentiellement plus élevées les jours ensoleillés, alors qu'une météo venteuse aura un effet de dispersion important. A contrario, la pluie est bénéfique, puisqu'elle plaque les grains de pollen au sol.

• Evitez les promenades dans les champs et dans les herbes hautes par temps sec et ensoleillé.

• Roulez en voiture avec les vitres fermées et ne tondez pas la pelouse lors des pics de pollinisation.

Les séjours en bord de mer sont préférables aux escapades à la campagne ou en altitude. La densité de pollen à la côte est a priori moins importante qu'ailleurs, pour autant que les conditions atmosphériques soient favorables (la direction des vents, en particulier, puisque ceux-ci peuvent être chargés de pollen en provenance de l'intérieur des terres).

Source: Barbara Simon
publié le : 07/05/2019 , mis à jour le 21/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci