Les parents homosexuels sont jugés plus sévèrement

Dernière mise à jour: mai 2013 | 3988 visites
123-spelen-video-kind-vader-170-07.jpg

news A comportement comparable, les parents homosexuels sont victimes de stigmatisation liée à des préjugés tenaces.

C’est ce qu’observe le Groupe de recherche sur la sexualité et le genre de l’université de Binghamton (Etats-Unis). Comme l’explique Santé Log, « les auteurs constatent en effet que lorsqu’ils adoptent des comportements « favorables », comme réconforter un enfant bouleversé, les parents homosexuels et hétérosexuels sont perçus d’une manière positive similaire. Mais lorsqu’ils élèvent la voix ou punissent l’enfant, les parents homosexuels sont jugés bien plus sévèrement ».

Les auteurs insistent sur la situation désavantageuse dans laquelle se trouvent ces couples, qui représentent « un vivier précieux de parents adoptifs et nourriciers ». Ils suggèrent de former les travailleurs sociaux et les conseillers en adoption à l’impact de ces préjugés, afin de protéger les parents contre ces jugements négatifs – qui ajoutent aux difficultés inhérentes à la parentalité – et de préserver les enfants.

Santé Log rappelle que l’Académie américaine de pédiatrie a récemment publié une déclaration en faveur du mariage homosexuel (qui renforce les liens familiaux et ce faisant est bénéfique pour l’enfant), tout en réitérant son soutien à l’adoption, et plus globalement à l’homoparentalité.

[Source : Journal of GLBT Family Studies]


publié le : 03/05/2013 , mis à jour le 02/05/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci