Pourquoi il faut manger avant de faire ses courses

Dernière mise à jour: août 2013 | 4381 visites
123-p-vr-winkel-kopen-voed-170-7.jpg

news L’achat de nourriture hautement calorique est plus prononcé lorsque la sensation de faim tenaille.

On sait depuis bien longtemps qu’il n’est pas recommandé de faire ses courses l’estomac vide : ceci induit des comportements de nature compulsive, puisqu’on est alors tenté de remplir son caddie bien au-delà de la quantité de produits alimentaires qui aurait paru suffisante si l’on avait mangé. Ce que montre cette étude de l’université Cornell (New York), c’est que la tendance va aussi vers la nourriture calorique.

Une centaine de volontaires ont été répartis en deux groupes ; les uns contraints de jeûner durant plusieurs heures avant de se diriger vers un supermarché, les autres rassasiés à coups de biscuits dès qu’ils en avaient envie. Les comportements d’achat ont alors été observés, en situation réelle donc. Le résultat met en évidence un très net déséquilibre entre les participants : à quantités égales de produits, le panier de ceux qui avaient jeûné était beaucoup plus fourni en aliments à forte valeur calorique. Et ce phénomène est d’autant plus prononcé qu’ils se situaient dans leur « pic de faim ».

La conclusion est simple : la privation de nourriture même à court terme conduit à des changements potentiellement néfastes dans les choix alimentaires. Ce qui repose évidemment la question, plus générale, de la pertinence de ces régimes qui recommandent de sauter un repas de temps à autre.

Source: Journal of Internal Medicine (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 03/08/2013 , mis à jour le 03/08/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci