Malade en voiture : que faire ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 3134 visites
verkeer-autor-file-170_560_06.jpg

news Les enfants et les femmes semblent plus fréquemment touchés par le mal des transports, en particulier lors des déplacements en voiture. Comment envisager sereinement un long trajet en auto ? Conseils pratiques pour limiter ces inconforts.

Ce problème est lié à une réaction exacerbée qui trouve son origine dans l'oreille interne, le siège de l'équilibre. Ceci provoque des vertiges, des bourdonnements d'oreille, de la pâleur, une sensation de faiblesse et de malaise, de l'anxiété, de la salivation, des sueurs froides, une transpiration excessive, des nausées, des vomissements, des maux de tête...

Les conseils


S'asseoir à l’avant et fixer l’horizon. Il faut éviter de regarder avec insistance sur le côté, surtout en montagne. Ceci vaut évidemment aussi pour les passagers assis à l'arrière du véhicule, en particulier les enfants.

• L’habitacle du véhicule sera aéré (climatisé). Ni enfumé, ni trop chaud.

• La lecture, l’écriture ou les sports cérébraux sont vivement déconseillés. Il en va de même des mouvements de tête brusques (comme, par exemple, pour se tourner du siège passager vers l’arrière).

• Prévoir un oreiller et une couverture lors des longs trajets.

• Mettre des vêtements légers et confortables.

• Veiller à boire suffisamment d'eau et manger régulièrement une petite collation (comme un biscuit sec ou quelques fruits secs).

• Préservez-vous des odeurs capiteuses comme les parfums sucrés, un arbre magique désodorisant, les odeurs de nourriture trop grasse, etc.

• Ne jamais démarrer l'estomac vide. En cours de route, évitez cependant de manger trop copieusement et trop gras.

• S'asperger régulièrement de quelques gouttes d'eau minérale ou thermale ou passer des lingettes rafraîchissantes sur la nuque, le visage, les tempes et les poignets.

Respirez profondément si vous vous sentez mal, et si nécessaire insistez pour changer de place, pour ouvrir la fenêtre ou faire une halte en garant le véhicule à l'ombre.

Les traitements


• Avant le départ, prendre un médicament contre le mal des transports.

• Prévoir un anti-vomitif en cas de problème durant le trajet (et garder un sac en papier ou en plastique à portée de main, au cas où).

• Des remèdes homéopathiques peuvent donner de bons résultats, surtout chez les enfants.

Source: B.Simon
publié le : 05/07/2013 , mis à jour le 23/11/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci