Stress au travail : la souffrance des artères

Dernière mise à jour: juillet 2013 | 4274 visites
123-p-m-stress-werk-170-7.jpg

news Les travailleurs particulièrement exposés au stress professionnel présentent des paramètres lipidiques très défavorables, ce qui renforce le risque cardiovasculaire.

Les spécialistes parlent de dyslipidémie, caractérisée par des taux élevés de cholestérol total, de mauvais (LDL) cholestérol et de triglycérides, ainsi que des niveaux trop faibles de bon (HDL) cholestérol. Ces chercheurs espagnols (Fondation pour la science et la technologie) ont observé ce phénomène sur une très large population de salariés (près de cent mille), suivis à l’occasion de visites médicales régulières.

Ceux qui avaient été confrontés à des épisodes de stress professionnel important au cours des douze derniers mois étaient beaucoup plus susceptibles que les autres de présenter des valeurs lipidiques délétères, avec un risque alors sensiblement accru de développer la maladie artérielle athéromateuse (dépôts graisseux sur la paroi des artères, avec obstruction progressive).

Une démonstration supplémentaire de la nécessité, pour les employeurs comme pour les pouvoirs publics, de mettre en place des politiques énergiques de lutte contre le stress au boulot.

Source: Scandinavian Journal of Public Health (http://sjp.sagepub.com)
publié le : 15/07/2013 , mis à jour le 15/07/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci