Cueillette des champignons : les précautions

Dernière mise à jour: janvier 2014 | 3775 visites
123-p-paddestoelen-eten-170-1.jpg

news Chaque année, on recense un nombre considérable d’intoxications liées à l’ingestion de champignons. Certaines précautions permettent de limiter drastiquement le danger.

On parle évidemment ici des champignons sauvages, cueillis pendant les balades. Afin de prévenir autant que possible les risques de mauvais usage, une série de recommandations viennent d’être rappelées par les autorités sanitaires françaises (Direction générale de la santé et Institut de veille sanitaire).

Les conseils portent sur la nécessaire prudence lors de la cueillette (risque de confusion entre les champignons comestibles et ceux qui ne le sont pas) et les précautions à prendre par la suite.

• Ne pas ramasser un champignon si l’on a le moindre doute sur son état ou si son identification pose problème (des variétés très toxiques ressemblent beaucoup à des espèces sans danger).

• Eviter les sites pollués (bord des routes, aires industrielles, décharges…) : les champignons concentrent les polluants.

• Déposer les champignons dans une caisse en les espaçant et ne jamais les mettre en vrac dans un sac en plastique (cela accélère le pourrissement).

Séparer les champignons par espèces : en cas d'erreur lors du ramassage, les champignons vénéneux peuvent contaminer les champignons comestibles.

• Se laver soigneusement les mains après la cueillette et la manipulation.

Faire contrôler sa récolte par un spécialiste (pharmacien, amateur éclairé, association…).

• Conserver ses champignons au réfrigérateur et les consommer endéans les deux jours maximum après la cueillette.

Ne pas les manger crus : un temps de cuisson suffisant est nécessaire.

En cas d’apparition de symptômes caractéristiques d’une intoxication (nausées, vomissements, tremblements, vertiges, troubles de la vision, diarrhée…), contacter immédiatement un médecin ou un centre antipoison.

Pour contacter le centre antipoison :

en Belgique

en France

au Canada


publié le : 31/01/2014 , mis à jour le 30/01/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci