Bisous : attention aux allergies

Dernière mise à jour: février 2014 | 4901 visites
koppel-kus-170_400-04.jpg

news Les personnes allergiques à certains aliments doivent se montrer prudentes lorsqu'elles embrassent, qu'il s'agisse d'un baiser langoureux ou d'un petit bisou.

Pourquoi ? Parce que si l'autre personne vient de consommer un aliment contenant une substance allergène, cela peut déclencher une réaction allergique. Oeufs, cacahuètes, crustacés... : des résidus peuvent stagner dans la bouche sans perdre leur caractère allergisant.

Ce phénomène est loin d'être exceptionnel, puisqu'on estime qu'un patient allergique sur dix y est confronté au moins une fois. Les conséquences sont généralement bénignes et se traduisent par des manifestations cutanées (rougeur, démangeaisons...) localisées à l'endroit du baiser (lèvres, joue, cou...). Mais une réaction extrême, de type choc anaphylactique, n'est pas à exclure.

Selon la sensibilité à l'allergène, la réaction survient dans les minutes ou dans les heures qui suivent le baiser. Et certaines substances, comme celles contenues dans les arachides, peuvent rester actives dans la bouche durant un long moment.

Sans céder à une inquiétude démesurée, il n'est donc pas inutile - que du contraire - de faire preuve de vigilance.


publié le : 31/01/2014 , mis à jour le 25/02/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci