Le divorce augmente le risque de décès par accident

Dernière mise à jour: février 2014 | 4414 visites
koppel-ongelukk-170.jpg

news Etonnant constat : les personnes divorcées sont deux fois plus à risque de décéder à la suite d’un accident.

L’étude a été réalisée aux Etats-Unis (université Rice et université de Pennsylvanie) et on ignore si ces résultats peuvent être extrapolés tels quels à d’autres pays. Ce qui paraît plausible, c’est que la tendance soit partagée. Les chercheurs ont comparé les données socio-démographiques de quelque 1,3 million de victimes (âgées de plus de 18 ans) impliquées dans des accidents ayant ou non causé un décès. Incendie, empoisonnement, intoxication, chute, accident de la route, accident professionnel… : tous les types d'événements ont été pris en considération.

Et donc, l’analyse montre que le divorce (ou la séparation) expose à un risque multiplié par deux de mourir dans ces circonstances, que l’accident ait été hautement ou très peu évitable. L’explication ? Le couple agit comme un élément protecteur (soutien, prudence, dialogue...), qui crée un contexte plus sécurisant. L’isolement – singulièrement, donc, après la rupture – produit l’effet inverse.

Ajoutons, et ceci est tout aussi important, que le risque de décès accidentel est également très supérieur au sein des groupes de population les plus défavorisés. Les auteurs insistent sur la nécessité d’organiser des campagnes de prévention mieux ciblées.

Source: Social Science Research (www.journals.elsevier.com/s)
publié le : 07/02/2014 , mis à jour le 06/02/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci