Les fraises contre le mauvais cholestérol

Dernière mise à jour: mai 2014 | 12066 visites
123-p-aardbei-fruit-170-6.jpg

news La consommation quotidienne de fraises réduit de manière significative les taux de mauvais (LDL) cholestérol et de triglycérides.

C’est ce qu’indique cette équipe italo-espagnole. Des volontaires ont intégré dans leur régime alimentaire habituel la consommation quotidienne de 500 g de fraises (nature), et ceci pendant un mois. Une analyse de sang a été réalisée au début et à la fin.

Le résultat montre que le taux de LDL cholestérol a baissé en moyenne de 14% et celui des triglycérides de 21%. Les niveaux de HDL (bon) cholestérol sont restés inchangés. D’autres paramètres ont évolué favorablement, à l’instar du stress oxydatif et de la fonction plaquettaire. Cependant, ces bienfaits n’étaient plus perceptibles deux semaines après l’arrêt de l’expérience, puisque les valeurs sont revenues à leurs niveaux de départ.

Les auteurs prêtent ces effets positifs aux anthocyanes, les pigments qui colorent la fraise et auxquels on attribue une activité antioxydante. Des anthocyanes que l’on retrouve aussi en quantités très intéressantes dans la myrtille, la groseille, la mûre, la cerise, le raisin rouge, la pomme de terre vitelotte, la châtaigne, l’orange ou encore la prune. De quoi varier les plaisirs, parce qu'un demi-kilo de fraises par jour, cela fait quand même beaucoup...

Source: The Journal of Nutritional Biochemistry (www.journals.elsevier.com/t)
publié le : 16/05/2014 , mis à jour le 15/05/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci