Un anneau contre l’incontinence anale

Dernière mise à jour: septembre 2014 | 5508 visites
AnneauFecal3.jpg

news Une équipe française étudie l’efficacité de la pose d’un anneau magnétique pour lutter contre l’incontinence fécale.

Cette technique est notamment testée au CHU de Nantes et fait l’objet d’une évaluation depuis octobre 2013, avec inclusion de 153 patients suivis durant dix-mois. « Les personnes concernées sont surtout des femmes âgées souffrant d’un relâchement sphinctérien survenant longtemps après des accouchements traumatiques ou causé par une constipation chronique, et des hommes ayant subi des gestes chirurgicaux proctologiques », explique le Pr Paul-Antoine Lehur, chef du service de chirurgie digestive du CHU de Nantes.

L’intervention est rapide (une demi-heure sous anesthésie générale) mais délicate. « L’anneau est constitué d’un fil en titane sur lequel sont enfilées des billes magnétiques. Placé contre le tissu, au-dessus de l’anus, il permet de le resserrer pour aider les patients à refermer le sphincter ». Lorsque le dispositif est en place, une radio permet de vérifier que les billes sont bien positionnées avant de les fixer.

Le transit peut reprendre dans les vingt-quatre ou quarante-huit heures, aidant la cicatrisation à se faire en mouvement avec des tissus bien souples autour des petites billes. La technique est en phase de validation et l’enjeu de l’étude en cours consiste à évaluer sa non-infériorité par rapport à la neuromodulation des racines sacrées, un traitement chirurgical classique de l’incontinence fécale. « D’ici deux ou trois ans, l’anneau pourrait être proposé en routine aux patients relevant de cette indication », ajoute le Pr Lehur.

Source: CHU de Nantes
publié le : 03/09/2014 , mis à jour le 02/09/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci