Asthme et allergie : les conseils à la maison

Dernière mise à jour: août 2014 | 4876 visites
123-p-vr-allerg-koud-niezen-170-7.jpg

news S’il n’est pas concevable de parvenir à éliminer toutes les sources d’allergie respiratoire à la maison, il est cependant possible de limiter notablement les risques.

Et dès lors d’améliorer la qualité de vie des personnes allergiques et asthmatiques. Comment ? En veillant à respecter une série de recommandations qui peuvent paraître astreignantes au premier abord, mais qui seront aisément intégrées au fil du temps. Le grand ennemi, c’est la poussière, en tant que telle mais surtout parce qu’elle véhicule une multitude d’agents potentiellement allergisants (acariens, protéines animales, champignons, résidus d’aliments…).

Les conseils généraux


• La fumée de cigarette doit être bannie.
• Il est indispensable d’aérer les pièces pendant au moins vingt minutes chaque jour, en toutes saisons.
• Les sols lisses sont à privilégier (la moquette et les tapis doivent être bannis).
• Pas de diffuseurs de parfum (comme les bougies).
• Attention aux plantes allergisantes.
• Ne pas entreposer les produits aux émanations irritantes (peinture, dissolvant, vernis…) à l’intérieur de l’habitation.

Contre la poussière


• Chaque semaine, passer un linge humide sur les meubles.
• Le taux d’humidité de l’air ne doit pas dépasser les 50% (un déshumidificateur peut être très utile).
• Retirer ses vêtements d’extérieur et porter des vêtements d’intérieur dès que l’on rentre à la maison.
• Changer ses draps de lit et sa taie d’oreiller toutes les semaines. Bien les laisser tremper ou programmer un long cycle de lavage, sans surcharger la machine. Les passer ensuite au sèche-linge.
• Envelopper sa literie (le matelas et si possible aussi le sommier) dans une housse anti-acariens.
• Contre les acariens toujours, les peluches des enfants seront lavées en machine après avoir été laissées plusieurs heures au congélateur dans un sac alimentaire.


publié le : 09/08/2014 , mis à jour le 08/08/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci