Faut-il interdire la poignée de main dans les hôpitaux ?

Dernière mise à jour: août 2014 | 3957 visites
123-p-ziekenhuis-wacht-patienten-170-7.jpg

news Il devrait être interdit de se serrer la main dans certains services hospitaliers sensibles, afin de prévenir la transmission des germes.

C’est du moins ce que recommande le Pr Mark Sklansky, cardiologue pédiatrique à l’université de Californie (Los Angeles). Il défend l’idée de placer des panneaux « poignée de main interdite » dans les unités où séjournent les patients les plus à risque de complications en cas d’infection. Et l’interdiction vaudrait évidemment pour le personnel soignant comme pour les visiteurs.

L’intention consiste à réduire autant que possible la probabilité que des germes – bactéries, virus, champignons – se transmettent d’une personne à l’autre, et in fine au malade, avec alors un réel danger de développement d’une infection potentiellement mortelle. L’affichage de panneaux d’interdiction permettrait de mettre tout le monde à l’aise, puisque le refus de la poignée ne serait pas perçu comme un affront, au contraire.

Et à la place, on adopterait – au choix – le signe de tête, le salut asiatique (inclination du buste), le poing contre poing ou le coude contre coude.

Source: The Journal of the American Medical Association (http://jama.jamanetwork.com)
publié le : 05/08/2014 , mis à jour le 04/08/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci