Champignons hallucinogènes : le cerveau comme dans un rêve

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 3477 visites
123-p-hallucinatie-droom-dromen-170-9.jpg

news L’action des champignons hallucinogènes provoque une sorte d’expansion de l’esprit, comme celle qui est observée lorsqu’une personne rêve

Ces chercheurs britanniques (University College London) ont entrepris de mieux comprendre comment la psilocybine – le principe actif des champignons hallucinogènes – modifie l’activité cérébrale. Quinze volontaires ont accepté de se soumettre à un scanner du cerveau (IRMf), après administration d’une dose de psilocybine.

Que constate-t-on ?

• Une augmentation de l’activité dans les zones cérébrales liées à la pensée émotionnelle, en particulier l’hippocampe et le cortex cingulaire, qui s’activent selon un schéma comparable à celui du rêve.

• Une désorganisation majeure de l’activité dans les zones impliquées dans la conscience de soi (et plus globalement la pensée de haut niveau).

Les auteurs de cette expérience parlent d’un « phénomène d’expansion de l’esprit », avec une mobilisation des régions primitives du cerveau, et d’une voie de recherches sur « les portes de la perception ». Bien évidemment, ils se situent sur un plan strictement scientifique, et n’encouragent en aucune manière l’usage de ces drogues, bien au contraire.

Ils ajoutent qu’une meilleure compréhension des effets de la psilocybine pourrait dégager des pistes pour la mise au point de médicaments, notamment contre la dépression.

Source: Human Brain Mapping (http://onlinelibrary.wiley.=)
publié le : 10/10/2014 , mis à jour le 09/10/2014
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci