Décès d'un proche : l'enfant et les funérailles

Dernière mise à jour: mai 2019 | 3194 visites
kind-school-kus-mama-170_400_01.jpg

news Lors du décès d'un proche, comment accompagner un enfant selon qu'il exprime le désir d'assister aux funérailles ou qu'il ne le souhaite pas ?

Les funérailles représentent une étape importante dans le processus de deuil, puisqu'elles contribuent à la reconnaissance de la perte de l'être cher et permettent de lui adresser un dernier adieu. La charge émotionnelle est immense, et l'enfant la ressent autant que l'adulte. Plus encore, cette atmosphère peut créer chez lui un traumatisme, dont il convient de le protéger.

L'enfant veut y assister

• Dites-lui qui sera présent : les membres de la famille, les amis, les voisins, mais aussi des personnes qu'il n'a jamais rencontrées auparavant et qui appréciaient le disparu. L'enfant se sentira moins impressionné.

• Expliquez-lui que vous vivrez ces moments à ses côtés, que vous l'accompagnerez tout le temps, qu'il ne sera jamais seul et qu'il pourra toujours se tourner vers vous s'il en ressent le besoin.

• Evoquez ensemble le déroulement des funérailles, incitez-le à poser des questions sur la signification de la cérémonie.

• Proposez-lui d'écrire un petit mot ou de réaliser un dessin qui sera déposé sur la pierre tombale. Pour les plus grands, ont-ils envie de rédiger et de lire un texte en souvenir de la personne disparue ?

• Un enfant reste un enfant : certains sont plus turbulents que d'autres, et il ne faut pas leur en vouloir s'ils ne restent pas calmes pendant la cérémonie, souvent longue.

L'enfant ne souhaite pas y assister

Discutez-en avec lui afin de savoir pour quelle raison, sans commencer par lui manifester brutalement votre intention de le forcer à y assister quand même. Le dialogue peut aider à rassurer l'enfant, qui a peut-être peur de ce que représente la mort, qui veut ainsi exprimer sa colère après cette disparition, qui se replie sur lui-même. Ces échanges peuvent permettre de le faire changer d'avis en douceur. Même si tous ne l'expriment pas clairement, les proches endeuillés ont besoin d'être entourés, soutenus, de pouvoir parler, d'être écoutés. Il en va ainsi des adultes comme des enfants.

Source: Barbara Simon
publié le : 14/05/2019 , mis à jour le 28/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci