Attention à la dépression chez le jeune enfant

Dernière mise à jour: novembre 2014 | 5229 visites
123-p-kind-moe-psy-meisje-170-3.jpg

news Une certaine forme de dépression peut affecter le jeune enfant et il est important de lui accorder une grande attention.

Les spécialistes parlent de « syndrome dépressif préscolaire », qui concerne les enfants âgés de 3 à 6 ans, mais parfois plus jeunes. Les symptômes évoquent ceux de la dépression chez l'adulte, avec notamment de la tristesse, une réticence à entrer en communication, moins d’intérêt pour le jeu, des troubles du sommeil…

A cet âge, un traitement médicamenteux n’est pas envisagé, ce qui n’exclut évidemment pas une prise en charge thérapeutique (pédopsychiatrie), en collaboration très étroite avec la famille. Cette approche est même indispensable, indique cette équipe de l’université de Washington. Au terme du suivi de jeunes enfants déprimés, il s’avère en effet que la moitié d’entre eux évoluent vers un trouble dépressif majeur entre 6 et 13 ans, et s’exposent à trois fois plus de risques de souffrir de troubles anxieux ou de présenter un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH).

Autrement dit, indique le Dr Alain Cohen (Journal international de médecine), « la reconnaissance de cette dépression précoce constitue un puissant élément prédictif d’un trouble dépressif majeur ultérieur, et cela même en tenant compte d’autres facteurs de risque, notamment les antécédents maternels de dépression ».

Le contexte parental, favorable ou défavorable, module en partie cette évolution. En tout état de cause, il est (extrêmement) important d’identifier très tôt les jeunes enfants vulnérables et de proposer des interventions thérapeutiques d’autant plus efficaces qu’elles seront précoces.

Pour en savoir plus sur la dépression du jeune enfant, cliquez ici.

Source: The American Journal of Psychiatry (http://ajp.psychiatryonline)
publié le : 28/11/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci