Cancer du sein : attention au tour de taille

Dernière mise à jour: décembre 2014 | 9363 visites
123-p-buik-meter-170-10.jpg

news L’augmentation du tour de taille au fil des ans constitue un indicateur important du risque de cancer du sein.

Un paramètre indépendant d’ailleurs de l’indice de masse corporelle (IMC). C’est ce que confirme une équipe britannique (universités de Londres et de Manchester) au terme du suivi de quelque cent mille femmes âgées de plus de 50 ans (ménopausées).

A l’entame, elles ont fourni une série d’informations : taille, poids, nombre de grossesses, antécédents familiaux de cancer du sein, contraception, thérapie hormonale, et donc aussi l’évolution de leur tour de taille depuis l’âge de 25 ans, avec comme élément de référence la taille de leurs jupes et de leurs pantalons.

Les résultats montrent que l’augmentation d’une taille chaque décennie depuis l’âge de 25 ans accroît de 33% le risque de développer un cancer mammaire après la ménopause. La référence est ici la taille UK (anglaise) avec une progression de 2 en 2, et où 6 correspond à 58 - 62 cm (taille 34), 8 à 62 - 66 cm (taille 36), 10 à 66 - 70 cm (taille 38), 12 à 70 - 74 cm (taille 40), 14 à 74 - 78 cm (taille 42), et ainsi de suite. Plus la progression est importante tous les dix ans, plus le risque augmente. Au contraire, une diminution du tour de taille fait baisser le risque.

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que les femmes doivent surveiller la progression de leur tour de taille, et en particulier la présence ou la menace d'une obésité abdominale (à partir de 80 cm, il faut commencer à se méfier), un marqueur de premier plan du cancer du sein, comme d’autres problèmes de santé d’ailleurs.

Source: British Medical Journal (www.bmj.com)
publié le : 03/12/2014 , mis à jour le 02/12/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci