Nature, musique, peinture… : notre corps a besoin de s'émerveiller

Dernière mise à jour: avril 2015 | 4208 visites
123-p-schoon-psy-geluk-170-3.jpg

news L’émerveillement exerce une influence bénéfique sur la santé : ces émotions positives régulent des fonctions importantes de notre organisme.

Une mélodie, une œuvre d’art, un paysage… : notre corps se nourrit de leur beauté. Ces moments d’émerveillement s’accompagnent d’un effet psychologique mais aussi physique. C’est ce qu’a déterminé une équipe de l’université Berkeley (San Francisco) dans le cadre d’une étude qui a regroupé plusieurs centaines de jeunes adultes.

On leur a demandé de tenir un journal dans lequel ils ont noté au quotidien les situations qui ont été marquées par un sentiment d’émerveillement, de fascination, d’admiration..., face en particulier aux beautés de l’art et de la nature. Dans le même temps, les chercheurs ont effectué des prélèvements afin de mesurer les taux d’interleukine-6 (IL-6), une cytokine très importante dans notre système de défense. En cas d’infection, les cytokines interviennent comme des signaux d’alarme et déclenchent la mobilisation du système immunitaire (elles jouent un rôle de messagers entre les cellules « combattantes »). Toutefois, la production excessive et prolongée d’interleukine-6 agit négativement, alors qu’en dehors d’une infection, ces taux élevés peuvent révéler un processus inflammatoire.

En croisant les données, l’équipe américaine a pu déterminer que les taux d’interleukine-6 baissaient les jours où les participants à cette étude avaient rapporté une expérience d’émerveillement, d’étonnement, de contemplation…. En d’autres termes, résume le coordinateur de ces recherches, ces émotions influencent de manière bénéfique le fonctionnement de l’organisme, avec une sorte d’effet anti-inflammatoire et dès lors un impact positif sur la santé. Le message : ne ratez pas une occasion de vous émerveiller !

Source: Emotion (www.apa.org/pubs/journals/e)
publié le : 05/04/2015 , mis à jour le 04/04/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci