Les super-bactéries adorent la cigarette

Dernière mise à jour: juin 2015 | 6914 visites
123-p-sigaret-170-5.jpg

news La fumée de cigarette aide les bactéries à devenir plus fortes, alors qu’elle compromet l’efficacité de notre système de défense.

Ce double effet est évidemment très néfaste et constitue un élément supplémentaire expliquant la raison pour laquelle les fumeurs sont plus fragiles face aux infections, au-delà du fait que les cellules de l’organisme (notamment respiratoires) sont continuellement agressées par la fumée du tabac.

Une équipe de l’université de Californie (San Diego) a mené une étude sur le staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM), une bactérie très dangereuse, en particulier en milieu hospitalier où elle est responsable de nombreux cas d’infections extrêmement graves. Les chercheurs américains ont aussi « traité » avec de la fumée de cigarette des macrophages, des cellules du système immunitaire chargées d’avaler (phagocyter) les agresseurs comme les bactéries.

Et ils ont constaté deux choses. La première, c’est que les composants de la fumée perturbent l'efficacité des macrophages à éliminer le staphylocoque, et le degré d’altération est proportionnel à la quantité de fumée. La seconde, c’est que le tabac renforce la capacité de la bactérie à s’attaquer aux cellules. Et au bout du compte, la combinaison de ces mécanismes peut s’avérer catastrophique.

Source: Infection and Immunity (http://iai.asm.org)
publié le : 03/06/2015 , mis à jour le 02/06/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci