Cancer du sang : quel est l’âge de votre père ?

Dernière mise à jour: août 2015 | 9114 visites
teek-bloedcellen-170_400_10.jpg

news Le risque de souffrir d’un cancer hématologique paraît plus élevé chez un enfant unique dont le père était âgé de 35 ans ou plus lors de la naissance.

C’est le résultat qui se dégage au terme du suivi, pendant une vingtaine d’années, d’une large population d’adultes (140.000 personnes). L’étude a été coordonnée par l’American Cancer Society.

Le résultat majeur met donc en évidence un lien qualifié de « significatif » entre le risque de présenter un cancer hématologique – lymphome, leucémie, myélome –, l’âge du père au moment de la naissance (à partir de 35 ans), et secondairement le fait de ne pas avoir de frère ou de sœur. Ajoutons qu’aucune association n’est établie, dans ce contexte-ci, avec l’âge de la mère lors de l’accouchement. L’hypothèse immunitaire paraît la plus probable (perturbation congénitale, problèmes de développement… ?).

Les chercheurs expliquent : « Ces observations ne doivent pas alarmer les enfants nés de pères plus âgés, étant donné que le risque de développer ce type de cancer reste relativement faible. Néanmoins, notre étude souligne la nécessité de mener d’autres recherches, d’abord pour confirmer ces résultats et ensuite pour clarifier les fondements biologiques de cette association, sachant l’augmentation constante du nombre d’enfants qui naissent de pères plus âgés ».

Source: American Journal of Epidemiology (http://aje.oxfordjournals.o)
publié le : 10/08/2015 , mis à jour le 09/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci