Les effets de l'alcool chez la personne âgée

Dernière mise à jour: janvier 2016 | 5307 visites
ouderen-bierdr-170_400_04.jpg

news Il n’y a pas que la quantité d’alcool qui peut avoir des effets néfastes pour la santé. L’âge joue également un rôle.

Si les enfants (les adolescents aussi !) doivent être interdits de consommation d'alcool, nuisible à leur cerveau en plein développement, les personnes âgées devront se montrer prudentes car leur résistance aux boissons alcoolisées est affaiblie.

• Les personnes âgées ont moins de liquide dans l’organisme, avec aussi une augmentation relative du taux de graisse. La manière dont elles réagissent face à l’alcool s’en trouve modifiée.

Le foie et les reins fonctionnent moins efficacement et leur système immunitaire est plus fragile.

Le cerveau est plus sensible aux effets de l’alcool en raison de l’augmentation de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique (qui agit comme un filtre entre la circulation sanguine et la matière cérébrale). Les seniors subissent également une perte progressive de neurones dans certaines zones du cerveau, ce qui entraîne un affaiblissement cognitif (mémoire, raisonnement...) et une diminution des capacités motrices.

De ce fait, les personnes âgées ressentent plus rapidement les effets de l’alcool (concentration, vitesse de réaction...) et sont plus vite ivres que les jeunes. Leur organisme a besoin de davantage de temps pour éliminer l'alcool, avec la conséquence que son impact perdure plus longtemps et que la récupération est plus longue.


publié le : 23/01/2016 , mis à jour le 22/01/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci