Intolérance au gluten : cause, symptômes et traitement

Dernière mise à jour: janvier 2016 | 5503 visites
123-buikpijn-brood-glutenallergie-coel-01-16.jpg

news La maladie coeliaque (coeliaquie) est une affection digestive caractérisée par une intolérance au gluten, qui s'attaque aux parois (les villosités) de l'intestin grêle, provoquant une incapacité à absorber les nutriments. De quelle manière pose-t-on le diagnostic ?

En fait, le gluten déclenche une réaction immunitaire anormale (on parle de maladie auto-immune), à l'origine de l'inflammation et la destruction progressive des villosités de l'intestin grêle. Ces villosités se présentent sous la forme de replis par lesquels les nutriments (vitamines, minéraux, protéines, glucides, acides gras...) sont absorbés. Si les villosités ne peuvent pas remplir leur rôle, le risque de malnutrition augmente considérablement.

Les symptômes les plus fréquents de la maladie coeliaque sont l'anémie, la diarrhée chronique, la perte de poids, la fatigue, les crampes, les ballonnements, ou l'irritabilité. Mais ces symptômes peuvent traduire d'autres problèmes de santé, et avant de bannir le gluten de son alimentation, il est nécessaire de poser un diagnostic formel.

L'analyse de sang permet de détecter certains anticorps (anti-transglutaminase) dont la concentration augmente anormalement en cas d'intolérance au gluten.

La biopsie est l'étape décisive : une sonde est introduite par la bouche jusque dans l'intestin grêle, où le médecin effectue des prélèvements de tissus. Si leur examen montre l'atrophie ou la destruction des villosités, ceci confirme qu'il s'agit bien de la maladie coeliaque.

Il n'existe pas de traitement curatif : un régime alimentaire sans gluten, à vie, améliore cependant considérablement la situation.


publié le : 27/01/2016 , mis à jour le 26/01/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci