Fatigue chronique : attention au risque de suicide

Dernière mise à jour: avril 2016 | 7831 visites
123-p-vr-psy-depress-170-6.jpg

news Les patients souffrant du syndrome de fatigue chronique sont-ils plus exposés au risque de tentative de suicide ? C’est bien possible.

Possible, car comme le remarque cette équipe anglaise (King’s College London), les résultats de l’étude doivent être interprétés avec prudence. Les chercheurs ont suivi pendant plusieurs années quelque 2.000 personnes répertoriées comme présentant un syndrome de fatigue chronique (sur base des critères les plus stricts possibles). L’intention consistait à déterminer si cette situation était associée à un risque de décès prématuré toutes causes confondues plus élevé que dans la population générale. Ceci n’a pas été établi.

Par contre, les données indiquent que ces patients courent sept fois plus de risques de décéder par suicide. La « solidité » statistique de cette étude n’est pas irréfutable, et d’autres travaux sont nécessaires pour confirmer ces observations. Le Dr Roseline Péluchon (Journal international de médecine) souligne cependant : « Il n’en demeure pas moins que ces résultats attirent l’attention sur la nécessité d’évaluer avec soin le risque suicidaire chez les patients atteints du syndrome de fatigue chronique. D'autant que nombre d’entre eux refusent d’être adressés à un psychiatre et, considérant que la cause de leur syndrome est biologique, déclinent toute proposition de prise en charge psychologique ».

Source: The Lancet (www.thelancet.com)
publié le : 05/04/2016 , mis à jour le 04/04/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci