Le porno, une menace pour le couple ?

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 19459 visites
123-computer-internet-email-1-18.jpg

news Le fait de regarder des films X peut-il détériorer les relations de couple au point de conduire à la séparation ? En tout cas, quand l’un des partenaires s’y met, le risque augmente.

Ces données sont globales, bien sûr, et elles seront fortement nuancées selon les cas. Néanmoins, indique cette équipe américaine (université de l’Oklahoma), il existe une tendance assez nette. Les chercheurs ont suivi par vagues successives (sur une longue période de temps) quelque 6.000 personnes vivant en couple. Lors des interviews, il leur était demandé si elles avaient regardé au moins une vidéo pornographique pendant l’année écoulée, et si c’était - ou pas - la première fois depuis qu’elles évoluaient en couple. Et il s’avère que c’est ce second point qui fait toute la différence.

En effet, commencer à regarder du X augmente sensiblement le risque de séparation : de 6% à 11% dans l’ensemble, sachant que l’effet est plus marqué chez les femmes (de 6% à 16%) et chez les jeunes. Un autre élément porte sur le bien-être dans le couple. Parmi les répondants qui indiquaient au départ un haut degré de bonheur, l’intrusion du porno joue un rôle beaucoup plus néfaste - le risque de séparation passe de 3% à 12% - que chez ceux qui jugeaient la relation peu satisfaisante.

« Nous pensons que l’usage de la pornographie – un comportement peut-être découvert de manière fortuite par l’autre partenaire qui le prend très mal – peut briser une union heureuse, alors que cela ne semble pas contribuer à empirer une relation peu épanouissante », avancent les chercheurs. La question consiste aussi à savoir si la consommation de porno peut être considérée comme une cause de la détérioration du couple ou si elle doit être perçue comme un symptôme de la dégradation d'une relation. Les auteurs insistent sur le fait qu’ils n’ont pas d’agenda à l’esprit, en ce sens qu’ils ne soutiennent pas le bannissement de la pornographie sous le prétexte qu’elle soit susceptible de nuire aux couples. « Il ne s’agit pas d’une croisade morale, mais nous pensons qu’il est utile d’informer et d’attirer l’attention sur le fait que la pornographie, dans certaines circonstances, peut avoir des conséquences sérieuses, et nous invitons les couples à ne pas négliger cet aspect ».

Source: American Sociological Association (www.asanet.org)
publié le : 12/12/2016 , mis à jour le 11/12/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci