Grossesse : les nausées protègent le bébé

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 14661 visites
123-p-vr-psy-pîjn-bed-170-4.jpg

news Les nausées et les vomissements sont fréquents chez la femme enceinte en début de grossesse. Leur rôle protecteur pour le fœtus se confirme.

Comme l’explique cette équipe américaine, « les nausées et les vomissements pendant la grossesse ont déjà été associés à une réduction du risque de fausse couche. Cependant, la plupart de ces études ont porté sur des femmes dont la grossesse était bien établie, ce qui laissait planer un doute sur les fausses couches très précoces ». Ici, les chercheurs ont analysé des données concernant des femmes intégrées dans une étude portant sur les effets de l’aspirine chez des mères qui avaient connu par le passé une ou plusieurs fausses couches. Le suivi de ces participantes a commencé dès la conception, et donc le tout début de la grossesse, sachant qu’elles devaient tenir un journal quotidien mentionnant notamment leurs nausées et leurs vomissements.

Le résultat montre que ces symptômes sont associés à une réduction « très significative » du risque de fausse couche ; l’une des hypothèses étant qu’ils permettraient d’évacuer (vomissements) des toxines et des microbes qui pourraient porter préjudice au fœtus, et/ou inciteraient la maman à ne pas consommer (nausées répulsives) des choses potentiellement dangereuses. En tout cas, poursuivent les spécialistes, « il s’agit à ce jour des données les plus décisives soutenant l’effet protecteur des nausées et des vomissements en début de grossesse contre le risque de fausse couche ».

Source: JAMA Internal Medicine (http://archinte.jamanetwork)
publié le : 17/12/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci