Rhume, angine, bronchite… : pourquoi les antibiotiques sont inutiles

Dernière mise à jour: décembre 2016 | 8876 visites
123-niezen-koud-allerg-1-18.jpg

news On sait que les antibiotiques ne sont d’aucune efficacité pour soigner une infection respiratoire causée par un virus. Certains craignent cependant le risque de complication bactérienne. Qu’en est-il ?

La question est fréquemment soulevée. Elle tient en deux points :

• 1°) comment être sûr que la maladie est causée par un virus et non par une bactérie
• 2°) même dans le cas d’une infection virale, les antibiotiques ne sont-ils pas utiles, à titre préventif, pour éviter une complication bactérienne (potentiellement grave, comme la méningite ou la pneumonie) ?

Une équipe britannique a examiné les dossiers médicaux de quelque 4 millions de patients, suivis par 600 médecins généralistes pendant une dizaine d’années, en s’intéressant en particulier à la prescription d’antibiotiques lors d’infections respiratoires courantes : rhume, angine, bronchite… Le résultat montre, indique Le Figaro, que les patients des médecins qui prescrivaient le moins d’antibiotiques n’étaient pas sujets à davantage de complications graves par rapport à une utilisation plus intensive de ces médicaments. Et ceci s’ajoute au fait que le traitement antibiotique ne se justifie généralement pas pour soigner les infections prises en compte ici, puisque leur origine est le plus souvent virale.

Bien entendu, la décision doit être laissée à l’appréciation du médecin, qui dispose d’ailleurs de tests (pour l’angine notamment) permettant d’établir la distinction entre une cause virale et bactérienne. On ajoutera que si la situation évolue de manière défavorable, le praticien peut alors intervenir rapidement et adapter le traitement, si nécessaire en donnant des antibiotiques. S’il n’en prescrit pas d’emblée, il n’y a pas de raison de sortir de son cabinet déçu ou inquiet.

Source: BMJ (www.bmj.com)
publié le : 29/12/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci