Marilyn Monroe souffrait d’endométriose

Dernière mise à jour: août 2017 | 3111 visites
monroe.jpg

dossier On a dit qu’elle s’était suicidée. Puis qu’elle avait été assassinée à des fins politiques. D’autres thèses ont soutenu qu’elle avait abusé de barbituriques, avant que ne soit évoquée l’erreur médicale… Qui croire ? Aujourd’hui, l’hebdomadaire féminin français Cheek Magazine tente de mettre fin à toutes ces théories en présentant une nouvelle piste : celle dont parle dans son livre « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les règles sans jamais avoir osé le demander » le Dr Martin Winckler, le chirurgien américain qui a opéré Marilyn Monroe pour une appendicite, au Cedars of Lebanon Hospital, en 1952.

Cet ouvrage révèle qu’en l’opérant, le chirurgien avait constaté que la jeune femme souffrait d’endométriose à un stade avancé. Aussi, pendant les dix années qui suivirent, terrassée par la douleur chaque fois qu’elle avait ses règles, Marilyn subit-elle pas moins de sept opérations destinées à la soulager. Mais rien n’y fit, et comme il n’existait alors aucun médicament susceptible de traiter l’endométriose en tant que telle, l’actrice se livrait à une grande consommation d’analgésiques et de tranquillisants.

••• Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.


publié le : 17/08/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci