Psoriasis : attention au risque cardiovasculaire

Dernière mise à jour: juin 2018 | 6486 visites
123m-hart-14-5.jpg

news Le psoriasis et le rhumatisme psoriasique augmentent le risque de maladie cardiovasculaire. Or, il s’avère que les autres facteurs de risque classiques ne sont pas suffisamment diagnostiqués et traités.

Cette étude a été réalisée au Canada (université de Toronto). Ses résultats attirent l’attention sur l’insuffisance du dépistage et du traitement des facteurs de risque cardiovasculaire chez les personnes présentant un psoriasis, le cas échéant avec un rhumatisme psoriasique.

Quelque 2500 patients (âge moyen de 52 ans) ont été pris en considération. Comme l’explique le Dr Oria Madi (Journal international de médecine), 88% affichaient au moins un facteur de risque cardiovasculaire modifiable : hypertension artérielle, dyslipidémie (anomalie des lipides sanguins), diabète, surpoids ou obésité, obésité centrale (abdominale) ou tabagisme. Pourtant, les chercheurs constatent que chez un quart des patients, l’hypertension n’avait pas été diagnostiquée avant cette étude, et c’est le cas aussi pour 36% des patients avec dyslipidémie. Concernant ces deux troubles toujours, 60% des patients hypertendus et 66% des dyslipidémies n’étaient pas traités (ceci est surtout vrai chez les plus jeunes : moins de 50 ans).

Si ces données doivent être abordées avec prudence en raison des limites méthodologiques de l’étude, le Dr Madi commente en substance : « Ceci souligne la nécessité de proposer des recommandations pour le dépistage et le traitement des facteurs de risque cardiovasculaire au cours du psoriasis et du rhumatisme psoriasique, afin de permettre de diminuer la morbidité cardiovasculaire dans cette population ».

Source: The Journal of Rheumatology (www.jrheum.org)
publié le : 02/06/2018 , mis à jour le 01/06/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci