Pour mieux mémoriser, faites une pause de 10 minutes

Dernière mise à jour: juin 2018 | 3670 visites
123-p-werk-bureau-relax-170-11.jpg

news Après une phase d’apprentissage, il est utile de se relaxer pendant une dizaine de minutes : cette séquence permet de mieux garder les informations en mémoire.

On parle de processus de consolidation, qui se produit en particulier pendant le sommeil (d’où la nécessité, pour les étudiants en période de blocus et d’examen, de dormir suffisamment longtemps). Une équipe écossaise (Heriot-Watt University) a conduit une expérience très instructive sur le principe de la « tâche de similarité mnémonique ». Comme l’explique Sciences et Avenir, elle consiste à présenter aux participants des photos d’objets du quotidien. Dans un second temps, on leur montre une autre série de photos, qu’ils doivent classer en trois catégories par rapport aux précédentes : déjà vue, similaire, jamais vue. Le test a été réalisé dans trois configurations.

• les deux séries de photos ont été visualisées l’une à la suite de l’autre (sans délai)
• la visualisation a été entrecoupée par une phase de repos (relaxation au calme, dans la pénombre, pendant dix minutes)
• ou par une phase active (jeu dit de perception)

Que constate-t-on ?

Les participants qui s’étaient reposés entre les deux séquences ont été mieux à même d’identifier les photos similaires, qui se distinguaient par des détails subtils. Autrement dit, le repos (courte séance de relaxation, petite sieste…) contribue non seulement à retenir - consolider - davantage d’informations, mais aussi à conserver des souvenirs plus détaillés. Une méthode qu’il ne faut pas hésiter à appliquer dans bien des situations.

Source: Scientific Reports (www.nature.com/srep)
publié le : 23/06/2018 , mis à jour le 22/06/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci