Whisky : pur, avec de l'eau, des glaçons ?

Dernière mise à jour: septembre 2018 | 1987 visites
123m-whisky-alcohol-29-8.jpg

news Le whisky est un alcool fort à consommer avec une grande modération, comme toute boisson alcoolisée. Pour ceux qui l'apprécient, un verre de temps à autre n'est pas interdit. Pur, avec de l'eau ou avec des glaçons ?

Certains affirment qu'il faut siroter le whisky pur. Pourtant, l'ajout d'un peu d'eau légèrement fraîche ou tempérée permet d'ouvrir le whisky, ce qui va dégager encore davantage ses arômes. Et on dit bien un peu d'eau : quelques gouttes versées avec une pipette (ou avec une paille) !

Et les glaçons ? Les puristes ne veulent pas en entendre parler. Néanmoins, ce qui compte, c'est de se faire plaisir, et pour un whisky de qualité moyenne, que l'on boit pour se rafraîchir, pourquoi pas ? En outre, le fait d'ajouter des glaçons (« on the rocks ») va diluer la teneur en alcool.

Pour un whisky de dégustation, l'eau (liquide ou sous forme de glaçon) doit être aussi neutre que possible. L'eau du robinet est à éviter, ainsi qu'une eau de source avec un goût affirmé. Pour un whisky « de soif », cela a moins d'importance, et on peut envisager l'ajout d'eau pétillante.

Dans le même ordre d'idées, pour un whisky de qualité, la forme du verre n'est pas à négliger : évasé à sa base (mais pas « ballon ») et col étroit. Pour un whisky moyen de gamme, le verre est nettement moins important.

Source: Barbara Simon
publié le : 29/09/2018 , mis à jour le 28/09/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci