Cancer du sein : comment maintenir au mieux sa qualité de vie ?

Dernière mise à jour: mai 2019 | 2190 visites
ad_Femina-Campagne-Beeld-AG-B.jpg

news Et si vous aviez un cancer du sein? Comment réagiriez-vous? Seriez-vous positive et battante? Pas sûr. Vous seriez très certainement submergée par l’émotion, désorientée par les décisions à prendre, inquiète face aux frais que la maladie entraîne, et soucieuse de voir votre qualité de vie se détériorer.

Le cancer. Une épreuve unique à chacune
Chaque personne confrontée au cancer, le vit différemment et personnellement. Le choc de l’annonce de la maladie entraîne une série de réactions : désarroi, colère, peur, déni, jalousie, anéantissement, déprime… Toutes sont parfaitement normales. Quelle que soit la réaction, il faut l’accepter. 

Se faire du bien. Un puissant ressort 
Si chacune réagit différemment face au cancer, chacune aura aussi sa manière de reconstruire sa qualité de vie. Et pour cela, tout est bon ! Outre l’accompagnement médical et familial, les deux piliers incontournables, prendre du temps pour soi est un excellent antidote. Ce qui compte, c’est de se prendre en main et de retrouver des plaisirs.  

ad_Yoga20195b.jpg

Les petits plus pour se sentir mieux

Pour éviter d’être anéantie, il est capital de se faire du bien et s’accorder des moments de répit. Voici quelques exemples évoqués par de nombreuses patientes :

  • Les escapades : prendre quelques jours pour souffler, en famille, entre amis et laisser derrière soi la maladie le temps de cette parenthèse.
  • La diététique : quelques visites chez un(e) diététicien(ne) peuvent apporter du réconfort, quand les goûts sont perturbés ou que, simplement, le corps, malmené par les traitements, réclame une autre façon de le nourrir.
  • L’esthétique spécialisée : perdre ses cheveux, ses cils, ses sourcils change l’apparence et est une épreuve difficile pour de nombreuses femmes. S’offrir les conseils ou des séances chez l’esthéticienne redonne le sourire.
  • L’onco-revalidation par le yoga, le pilates, le mindfulness … permet de se réconcilier avec son corps et de retrouver une harmonie corps-âme.
  • L’acupuncture : certaines femmes parviennent ainsi à adoucir la douleur et les effets négatifs des traitements parfois agressifs.
  • L’oncomassage : pour se réapproprier son corps et diminuer la fatigue tant physique qu’émotionnelle.

Certes, il n’existe pas d’étude médicale prouvant que le yoga ou les voyages augmentent les chances de guérison. Il est toutefois important de maintenir un équilibre tant physique qu’émotionnel pour traverser cette épreuve au mieux.

Une vie de moindre qualité augmente les risques de dépression
Perdre le contrôle de sa propre vie, le sentiment d’insécurité profond, voir sa qualité de vie se détériorer mènent dans 25% des cas, à la dépression1. Et celle-ci peut venir compliquer le processus de guérison à cause de nuits moins bonnes ou d’angoisses permanentes, par exemple. Un soutien psychologique professionnel est alors à envisager.
Trouver les moyens de préserver une qualité de vie
Partir en weekend, s’offrir des séances d’acupuncture, d’esthétique, de soutien psychologique… de nombreuses aides demandent un certain budget que l’on n’a pas forcément. Vu l’impact positif d’une bonne qualité de vie, AG Insurance propose un produit qui octroie une somme à utiliser librement en cas de cancer du sein ou des organes féminins. Une piste intéressante à explorer si vous n’avez pas le cancer ou si vous voulez protéger vos filles ou petites-filles d’une telle réalité. Rappelons en effet que le cancer du sein touche aujourd’hui, en Belgique, hélas une femme sur huit2.

1 Angelique Verzelen, oncopsychologue, dans « Leven » édition 65, janvier 2015.
2 Think Pink, Opnieuw lichte daling aantal borstkankerdiagnoses in 2015, 19/10/2017

Publicité relative à l’Assurance Femina d’AG Insurance, une assurance maladie vie entière (branche 2) soumise au droit belge et commercialisée, le cas échéant, par votre intermédiaire en assurances. Elle prévoit le versement d’un montant unique pour couvrir certains frais induits en cas de diagnostic d’un des cancers suivants à partir du stade T1 : cancer du sein, des ovaires, des trompes de Fallope, de l’utérus ou du col de l’utérus, du vagin, de la vulve. Des exclusions, limitations et conditions quant au risque assuré sont prévues. Sont e.a. exclus :  la présence de tumeurs invasives dans d’autres parties du corps que les organes génitaux ou les seins, même si elles sont la cause d’un de ces cancers; les tumeurs bénignes et non invasives ; les lésions non invasives sur les organes génitaux féminins ou les seins; les opérations et traitements préventifs. Avant la souscription, il est nécessaire de prendre connaissance des conditions générales et du document d’information sur le produit d’assurance, disponibles gratuitement sur www.vivay.be. Vous pouvez aussi y obtenir une offre avec calcul de vos primes.  Les plaintes peuvent être introduites soit auprès du Service de Gestion des Plaintes d’AG Insurance sa, bd. E. Jacqmain 53 à B-1000 Bruxelles - customercomplaints@aginsurance.be - Tél.: +32 (0)2 664 02 00 soit auprès de l'Ombudsman des Assurances, Square de Meeûs 35 à B-1000 Bruxelles - info@ombudsman.as - Tél. +32 (0)2 547 58 71 – Fax +32 (0)2 547 59 75 - www.ombudsman.as. AG Insurance sa - RPM Bruxelles – TVA BE 0404.494.849 – www.aginsurance.be - Tél. +32(0)2 664 81 11. Entreprise belge d’assurance agréée sous le code 0079, sous le contrôle de la Banque nationale de Belgique, Bd. de Berlaimont 14, 1000 Bruxelles.

Source: Communiqué AG Insurance
publié le : 20/05/2019 , mis à jour le 20/05/2019

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci