Sadomasochisme : une sexualité plus épanouie ?

Dernière mise à jour: juillet 2019 | 8432 visites
123m-sadisme-masochisme-sex-1-7.jpg

news Les adeptes du BDSM (bondage, discipline, sadomasochisme) font état d’un degré élevé de satisfaction sexuelle, supérieur aux non-pratiquants.

Des recherches antérieures ont mis en évidence une bonne santé psychologique chez les personnes impliquées dans des activités BDSM. Une équipe italienne (Istituto di Sessuologia Clinica - Rome) a approfondi le sujet. Elle a comparé la satisfaction sexuelle de pratiquants BDSM (autant d’hommes que de femmes, âge moyen de 41 ans, avec une fourchette de 18 à 74 ans), avec celle de non-pratiquants.

Que constate-t-on ?

• Les réponses dans le groupe BDSM montrent une grande variété de pratiques, fantasmes, règles et rôles.

• Les pratiquants BDSM rapportent un très faible degré de détresse.

• Adeptes BDSM et non-pratiquants confondus, la satisfaction sexuelle est la plus élevée parmi les pratiquants BDSM dominants et ceux qui alternent domination et soumission.

Comme l’expliquent les chercheurs, « ces résultats peuvent être utiles pour mieux informer les professionnels de la santé et pour réduire la stigmatisation associée au BDSM dans la population générale ». Il va sans dire que les adeptes BDSM recrutés dans le cadre de ces travaux étaient des adultes consentants. Par ailleurs, il ne s’agit évidemment pas de recommander le sadomasochisme pour élever son degré de plaisir sexuel, mais on observe que ceux et celles qui sont attirés par ces pratiques et qui s’engagent dans cette voie en tirent une réelle satisfaction.

Source: The Journal of Sexual Medicine (www.jsm.jsexmed.org)
publié le : 15/07/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci