Migraine : la perte de poids, un vrai traitement

Dernière mise à jour: juillet 2019 | 3512 visites
123-duizel-hypotensie-hoofd-12-5.jpg

news Chez les personnes migraineuses en surpoids ou obèse, le fait de maigrir exerce un effet très positif sur les crises, avec une atténuation de leur fréquence et de leur sévérité.

Ce constat repose sur le croisement de données issues d’une dizaine d’études antérieures, qui avaient examiné l’association entre le poids et la migraine. L’équipe italienne (université de Padoue) qui a procédé à cette méta-analyse considère qu’en cas d’excès de poids, tous les éléments tendent vers un effet bénéfique d’un amaigrissement sur les paramètres de la migraine : fréquence, durée et intensité des crises. Avec dans le même temps une amélioration sensible de la qualité de vie, et un impact favorable sur bien d’autres paramètres, comme le risque d’hypertension, de diabète ou de maladie cardiovasculaire.

Les chercheurs ajoutent que les mécanismes qui associent l’obésité, la perte de poids et la migraine ne sont pas encore éclaircis, mais ils renverraient au processus inflammatoire chronique, aux adipocytokines (protéines sécrétées par le tissu adipeux), aux comorbidités liées à l’obésité, ainsi qu’à des facteurs psychologiques et comportementaux. En tout cas, pour les patients migraineux en excès de poids, surtout s’il s’agit d’obésité, l’amaigrissement peut être envisagé comme faisant partie intégrante de la prise en charge.


publié le : 28/07/2019 , mis à jour le 27/07/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci