Alimentation et cancer : le thé vert

Dernière mise à jour: septembre 2019 | 4009 visites
groene-thee-170_400_01.jpg

news L'effet du thé vert est attribué aux antioxydants. Les feuilles contiennent ce qu'on appelle des polyphénols. En ce qui concerne le cancer, le polyphénol gallate d'épigallocatéchine jouerait un rôle intéressant.

Certaines études ont montré que cette substance semblait inhiber le développement de cellules tumorales dans plusieurs organes, notamment l'intestin, le poumon, le foie, la prostate, le sein et la bouche. Cependant, étant donné le nombre limité d’études dont il est question, aucune conclusion définitive ne peut être avancée.

D'autres travaux portant sur des cellules cancéreuses in vitro (en éprouvette) et sur l'animal (souris) indiquent que le thé vert pourrait freiner la formation de métastases. Cette action n'a pas encore été étudiée chez l'être humain.

Ajoutons qu'une méta-analyse recensant les résultats d'études réalisées durant ces trente dernières années a conclu qu’il est sans danger de boire jusqu'à 1200 ml (+/- 8 tasses) de thé vert par jour.

Voir aussi l'article : Boire du thé : 4 choses bonnes à savoir


publié le : 18/09/2019 , mis à jour le 17/09/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci