Migraine : faut-il vraiment supprimer la caféine ?

Dernière mise à jour: octobre 2019 | 5161 visites
123m-hoofdp-pijn-migraine-25-9.jpg

news Une proportion importante des personnes souffrant de migraine affirme que la caféine (café et autres boissons) est un élément déclencheur d’une crise. Pourtant, il semblerait que le lien ne soit pas aussi évident, en tout cas pour la migraine épisodique.

Une série de facteurs sont identifiés par les patients comme étant susceptibles de provoquer une crise : une mauvaise nuit de sommeil, le stress, certains médicaments, les conditions météorologiques…, ainsi que des aliments et des boissons, dont celles contenant de la caféine (café, thé, cola…). On notera que d’autres patients indiquent qu’au contraire, la caféine exerce un effet bénéfique.

Une équipe américaine (université Harvard) a creusé la question. Elle a demandé à des adultes souffrant de migraine épisodique (de temps en temps, au contraire de la migraine chronique, beaucoup plus fréquente) de tenir un journal reprenant jour après jour, pendant deux mois, leur consommation de boissons contenant de la caféine, ainsi que l’existence d’autres déclencheurs potentiels de migraine (médicaments, alcool, déprime, stress, sommeil, menstruation, activité physique…). Ils devaient également rapporter des informations sur leurs crises (heure de déclenchement, durée, intensité).

Ces données ont été croisées et elles mettent en évidence trois points clés.

• La consommation d’une ou deux portions (tasse ou canette) d’une boisson contenant de la caféine n’a pas été associée à un risque plus élevé de crise, le jour même ou le lendemain.

• La consommation de trois portions ou davantage est effectivement associée à un risque plus élevé.

• Le risque augmente aussi, quelle que soit la quantité, chez les patients qui consomment rarement de la caféine.

Qu’en déduisent les chercheurs ? « Cette étude a permis d’examiner les effets à court terme de la consommation de boissons contenant de la caféine sur le risque d’épisode de migraine. En dépit du fait que certains patients souffrant de migraine épisodique pensent qu’ils doivent éviter la caféine, nous observons que la consommation d’une ou deux portions par jour n’est pas associée à un risque plus élevé de crise. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces données, mais c’est déjà un pas important ».

Voir aussi l'article : 16 idées fausses sur la migraine

Source: The American Journal of Medicine (www.amjmed.com)
publié le : 10/10/2019 , mis à jour le 09/10/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci