ad

Une greffe de pénis tout à fait exceptionnelle

Dernière mise à jour: février 2020 | 8963 visites
123m-operatie-chirurg-23-12-19.jpg

news La greffe de pénis est une intervention particulièrement rare. Cette opération-ci est encore plus exceptionnelle, puisqu’elle a été complétée par une greffe de scrotum et d’une partie de la paroi abdominale.

Le patient est un soldat américain. En patrouille dans une zone de guerre, il a marché sur une mine, et il a perdu ses deux jambes, ses organes génitaux et une partie importante de la paroi abdominale basse. Ainsi que l’explique le Dr Roseline Péluchon (Journal international de médecine), « après la cicatrisation des lésions, le patient a conservé un tissu pénien de 1,5 cm de long avec l’urètre. Le tissus scrotal (bourses) était inexistant, ainsi que les testicules ». Certaines artères irriguant la zone étaient intactes, d’autres particulièrement abîmées.

Pris en charge par une équipe de l’université Johns Hopkins (Baltimore), « ce patient a bénéficié d’une intervention chirurgicale hors du commun, consistant en une greffe en une seule pièce d’une partie de la paroi abdominale basse, du pénis et du scrotum (sans les testicules), prélevés chez une personne décédée ». Une technique chirurgicale spécifique a été développée, en particulier afin de pouvoir vasculariser les organes greffés.

Plus d’un an après l’intervention, les nouvelles sont bonnes, poursuit le Dr Péluchon. Les chirurgiens indiquent que le patient connaît des érections quasiment normales et qu’il peut atteindre l’orgasme, ses sensation au pénis sont satisfaisantes, il peut uriner debout sans forcer, à une fréquence et avec un jet satisfaisants. Il mène une vie autonome, et il se déplace grâce à ses prothèses de jambes. Jusqu’à présent, seules quatre greffes de pénis ont été décrites à travers le monde, et celle-ci revêt un caractère réellement exceptionnel.

Voir aussi l'article : Allongement du pénis : souvent inutile, parfois dangereux

Source: The New England Journal of Medicine (www.nejm.org)
publié le : 17/02/2020 , mis à jour le 15/02/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci