Vous et vos milliards de micro-organismes : les auxiliaires intimes de votre microbiote intestinal

Dernière mise à jour: janvier 2020 | 7270 visites
ad_microben-intieme-helpers-darmflora.jpg

news

Même s’ils sont invisibles, les micro-organismes sont présents en nombre dans notre organisme. Encore trop souvent synonymes pour nous de maladies, d’infections et de contamination, ces organismes microscopiques jouent un rôle essentiel dans notre vie et même dans la vie terrestre. Découvrez dans cet article l’importance des micro-organismes pour notre santé.
Mais qu’est-ce exactement un micro-organisme ?
Un micro-organisme (ou microbe) est un être vivant tellement minuscule qu’il est invisible à l’œil nu. Sans eux, la vie sur Terre serait impossible. Ils sont donc essentiels !

Les micro-organismes, tantôt amis, tantôt ennemis

Il existe toute une série de micro-organismes pathogènes, responsables de maladies ou nocifs pour la santé. Pourtant, la plupart des bactéries sont en fait inoffensives. Et elles nous sont même indispensables pour lutter contre d’autres pathogènes. Notre organisme abrite toute un arsenal de micro-organismes précieux pour notre santé, par exemple dans la bouche et sur la peau. Cet ensemble forme ce qu’on appelle le microbiote. On peut le comparer à une barrière vivante qui empêche les micro-organismes pathogènes de pénétrer dans notre corps.

La bactérie est le plus petit habitant de ce monde invisible !
Elle est tellement minuscule que la tête d’une aiguille pourrait en héberger plus d’un million.

Le microbiote intestinal est le microbiote le plus connu et le plus étudié. Également appelé « flore intestinale », il est fondamental pour le bon fonctionnement de notre organisme et précieux pour notre vie. Notre tractus gastro-intestinal abrite l’essentiel des bactéries, ce qui n’a rien d’étonnant lorsqu’on sait que sa superficie est de l’ordre de 300 m², soit l’équivalent d’un terrain de tennis !

1911_YAKU_cta-article_fr.gif

Comment le microbiote intestinal influence-t-il notre santé ?

Les bactéries intestinales sont indispensables à notre santé et à notre bien-être. Elles interviennent dans différentes fonctions corporelles :

  • Elles participent à la synthèse des vitamines
  • Elles soutiennent le système immunitaire
  • Elles contribuent au bon fonctionnement des intestins
  • Elles nous protègent contre les micro-organismes pathogènes
  • Elles jouent un rôle dans la prévention et le traitement de différentes maladies chroniques, comme l’obésité et le diabète de type 2

De quoi est composé un microbiote intestinal « idéal » ? Eh bien, cela varie d’une personne à l’autre. La composition de notre « flore intestinale » est en effet unique. Les bactéries qui la composent, et leur nombre, diffèrent d’un organisme à l’autre. Sa composition évolue également en fonction de l’âge et de changements environnementaux : la prise de médicaments (par exemple les antibiotiques), la modification du régime alimentaire, le stress, …

La recherche nous apprend toutefois qu’un microbiote peut être en équilibre ou au contraire se dérégler. Une bonne santé dépend de l’équilibre entre les « bonnes » et les « mauvaises » bactéries intestinales dans notre corps. Une corrélation a par ailleurs été établie entre certaines maladies (syndrome métabolique, obésité, diabète de type 2 ou « diabète sucré ») et un déséquilibre de la « flore intestinale ».

7 conseils pour l’équilibre de la « flore intestinale »

Comme des facteurs environnementaux peuvent déséquilibrer le microbiote intestinal ou au contraire restaurer son équilibre, il est essentiel de créer, autant que faire se peut, les conditions optimales à son équilibre. Mais concrètement, comment faire ? L’association d’un mode de vie sain et actif et d’une alimentation équilibrée a un impact positif sur les « bonnes » bactéries intestinales.

Voici déjà 7 conseils pour prendre soin de votre « flore intestinale » :

1. Adoptez une alimentation variée et équilibrée
2. Mangez suffisamment de fruits, de légumes, de fruits à coques et de graines
3. Privilégiez les produits à base de céréales complètes
4. Buvez suffisamment d’eau (1,5 l/jour)
5. Consommez des aliments fermentés (yaourt, pain, kéfir par exemple)
6. Ne fumez pas ou essayez d’arrêter
7. Bougez chaque jour (pas forcément du sport : préférez les escaliers, garez-vous un peu plus loin, promenez le chien, …)

Source: Communiqué Yakult Belgium
publié le : 09/01/2020

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci