Vous désirez améliorer votre transit intestinal ?

Dernière mise à jour: avril 2020 | 6848 visites
ad_grunwalder_home.jpg

news

8 conseils pour un bon transit

Manger sainement et faire suffisamment de sport contribuent à réguler le transit intestinal. Que pouvez-vous faire en plus pour avoir un bon transit ?



  1. Mangez régulièrement
    Il est difficile de maintenir la machine en marche sans carburant. Un régime alimentaire équilibré permet de bien digérer et d’avoir un bon transit. Veillez à prendre trois repas et éventuellement une ou deux collations. Ne sautez jamais le petit-déjeuner : votre système digestif est faible la nuit. En prenant un bon petit-déjeuner riche en fibres, vous stimulerez l’activité intestinale.
  2. Mangez des fibres : utilisez des farines complètes
    Manger sainement et faire suffisamment de sport contribuent à réguler le transit intestinal. Que pouvez-vous faire en plus pour avoir un bon transit ?

    La farine complète comprend toute la graine, contrairement à la farine ou à la farine de froment. Les aliments préparés avec de la farine intégrale contiennent plus de fibre et sont plus sains. Les fibres arrivent inchangées dans le gros intestin. Dans l’intestin, elles fonctionnent comme une éponge : elles absorbent l’humidité et permettent aux selles de se ramollir et de s’épaissir.

    Ne vous limitez pas au pain complet, pensez également au riz et aux pâtes complètes. La variante blanche des spaghettis ou du riz est souvent préférée, mais elle contient beaucoup moins de fibres. La quantité de fibres recommandée par jour pour une femme adulte est de 30 gr et pour un homme de 40 gr.
  3. Mangez suffisamment de fruits et de légumes
    Une alimentation saine va de pair avec un régime alimentaire varié. Cela signifie que le pain ou les pâtes ne doivent pas être votre unique source de fibre, mangez suffisamment de fruits et de lé-gumes. Le Centre d’information alimentaire conseille de manger au minimum deux fruits par jour et 250 gr de légumes. Les fibres présentes dans les légumes et les fruits ont également un effet positif sur la flore intestinale. Certaines personnes pensent que les bananes provoquent la constipation. Ce n’est pas vrai, les bananes sont riches en fibre et, combinées à suffisamment de liquide, elles préviennent la constipation. Les noix sont une excellente source de fibre et de bonnes graisses insaturées. Mangez quotidiennement quelques noix non grillées peut certainement être bé-néfique. Les poivrons ou les tomates cerises constituent un en-cas sain et riche en fibre.
  4. ad_Grunwalder_Vrouw.png

  5. Prenez le temps de manger : mangez calmement et prenez le temps de mâcher.
    La digestion commence dans la bouche. Dans la bouche, la nourriture est mâchée et mélangée à la salive. En mâchant, la production de salive augmente et la nourriture est digérée plus facilement. En outre, les aliments bien mâchés ont une plus grande surface, ce qui permet aux nutriments d’être plus facilement absorbés et décomposés. En règle générale : mâchez 20 fois vos aliments, votre ventre vous remerciera.
  6. Buvez suffisamment : 1,5 à 2 litres d’eau par jour
    Boire suffisamment d’eau est également important pour les intestins. Un apport suffisant de liquide permet de maintenir les selles souples. Si vous mangez suffisamment de fibre, mais que vous ne buvez pas assez, vous obtiendrez le résultat contraire. Buvez au minimum 1,5 - 2 litres d’eau par jour, afin de maintenir les selles souples. Vous pouvez également boire des tisanes.
  7. Bougez
    Les mouvements stimulent les intestins et permet d’aller à selle. Il est conseillé de bouger au moins 30 minutes par jour ; vous pouvez bouger trois fois dix minutes par exemple. Tout mouvement est positif, qu’il s’agisse d’une promenade, de quelques longueurs de piscine ou de vélo. Vous pouvez également faire les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur.
  8. Maintenez une bonne position aux toilettes
    Prenez le temps d’aller aux toilettes et asseyez-vous dans une bonne position : légèrement pen-chée vers l’avant, avec un tabouret sous les pieds, de sorte que les genoux se soulèvent lé-gèrement. Dans cette position, l’intestin peut se vider complètement. Essayez de vous détendre.
  9. Ne pas reporter le moment
    Si vous sentez l’envie, allez directement aux toilettes. Ce signal vous avertit que votre rectum est plein et que les selles sont prêtes à quitter votre corps. Garder les selles peut avoir un effet négatif sur votre transit. Si vous n’allez pas aux selles, celles-ci deviendront plus épaisses.
  10. ad_GRUNWALDERNR1MAXI100tab.png
    Enfin, des herbes peuvent vous aider

    Vous pouvez prendre des compléments alimentaires pour régler votre transit de temps en temps. Vous pouvez opter pour un complément alimentaire à base d’herbes, comme les comprimés aux herbes Grünwalder N1 pour le transit intestinal. Ces comprimés contiennent 7 herbes différentes et de l’aloès vera qui favorisent le transit intestinal*. Votre transit maintiendra son rythme et son équilibre. Ce complément alimentaire contient de l’aloès, de l’aulne noir, du cumin, de la rhubarbe, du fenouil et de la cascara.


    * Allégation de santé en attente d’approbation par la Commission européenne.

Source: Communiqué Océ Bio
publié le : 09/04/2020 , mis à jour le 09/04/2020

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci